& Idées

Des idées à partager !

La furie du Curseur – Jim Butcher

Codex Aléra - La furie du Curseur
Ce que la presse en dit : « Riche en rebondissements et en supsense haletant, un récit extraordinaire, magique, sans temps mort. » Deborah Chester, auteure du Règne des ombres
Editeur : Bragelonne
Format : Broché
Auteur : Jim Butcher
Série : Codex Aléra

Quatrième de couverture / résumé :

La corruption menace de détruire le royaume d’Aléra à tout jamais…
Assoiffé de pouvoir et de richesse, Kalarus mène la rébellion contre le Premier Duc. En s’alliant avec un féroce ennemi du royaume, il déclare la guerre à Aléra. Sur les ordres de son oncle, le jeune Tavi infiltre une légion et met en oeuvre ses talents de Curseur et d’espion. Sa mission: réunir des informations sur le traître Kalarus. Il est loin de se douter que cette légion inexpérimentée et mal équipée sera bientôt la seule force qui puisse sauver Aléra d’une ruine certaine.

Avis perso :

Autant le deuxième volume s’est retrouvé décevant tant au niveau de la pauvreté de son intrigue, qu’au niveau de l’enchaînement de l’histoire, autant ce troisième volet de la saga Codex Aléra est grandiose.

Dévoré en 3 jours (je me suis retenue pour prolonger mon plaisir), il redore largement les armes de Jim Butcher sur cette série.

Après un bond de deux ans depuis le dernier volume, l’auteur commence ce nouveau volume en douceur en retraçant le parcours de nos héros puis nous entraine inexorablement vers une série d’intrigues et de rebondissements qui ne laissent pas de répit au lecteur.

Ce déchainement d’aventures est mené d’une main de maître, les surprises fleurissant au fil des pages.

Contrairement au second livre de la série, les histoires secondaires se complètent naturellement, venant s’enrichir les unes les autres, dévoilant les nombreuses facettes d’une même épopée.

Le personnage principal, Tavi, a évolué et mûri, et la profondeur de son caractère, ses forces et ses faiblesses, sont parfaitement exploitée. Les personnages secondaires ne sont pas en reste : tels des piliers de cette aventure, ils viennent soutenir, enrichir et pimenter l’histoire.

Conclusion : après la déception du deuxième opus, ce volume-ci est un réel enchantement, bien plus complexe, imagé, et mieux construit encore que le premier tome. Un seul problème : courir dans les plus brefs délais obtenir la suite dans la librairie la plus proche !

 

 Voir aussi :

Les furies de Calderon, Jim Butcher, Codex Aléra 1

La furie de l’Academ, Jim Butcher, Codex Aléra 2

La furie du Capitaine, Jim Butcher, Codex Aléra 4